Gingivite vs parodontite

Les maladies des gencives les plus fréquentes sont la gingivite et la parodontite. Elles sont aussi la cause principale de la perte des dents chez l’adulte. C’est l’accumulation de bactéries et de leurs toxines qui les provoque. Quand le brossage est inefficace, la plaque dentaire se durcit en tarte et les bactéries et les toxines s’accumulent. Le corps réagit et met en branle un mécanisme de défense : l’inflammation.

Le premier signe d’inflammation de la gencive est le saignement. On peut aussi observer de la rougeur, de l’enflure ou de la sensibilité. On parle alors de gingivite, maladie qui ne cause pas toujours une mauvaise haleine. Bien qu’elle soit réversible, la gingivite risque de se transformer en parodontite si elle n’est pas traitée. Dans ce cas, l’inflammation atteint l’os qui supporte les dents. Ces dernières peuvent alors devenir mobiles. Même sous contrôle, la destruction de l’os aura laissé des séquelles irréversibles.

La cigarette, certains médicaments, le diabète et certaines prédispositions génétiques peuvent aggraver ces maladies ou vous rendre plus à risque de les développer. Ces affections sont sournoises, car elles ne sont pas douloureuses. Voilà pourquoi on ne peut qu’insister : adoptez de bonnes habitudes d’hygiène buccale et respectez la fréquence qui vous a été recommandée en ce qui a trait à vos examens dentaires.